LES ÉPICERIES ANNONCENT UNE BAISSE DES VENTES D’ALCOOL DE NOL

Les ventes d’alcool de la chaîne de magasins S Group au cours de la période des fêtes ont baissé d’environ 10 % par rapport à l’année dernière.

Malgré le resserrement des restrictions de Covid à travers la Finlande pendant les vacances de Noël, les ventes d’alcool ont diminué dans les épiceries par rapport à l’année dernière.

Dans les magasins du groupe S, les ventes par litre de boissons alcoolisées ont diminué d’environ 10 % par rapport à 2020, à la fois à Noël et au Nouvel An. En termes de chiffre d’affaires, cependant, les ventes n’ont diminué que de quelques pour cent.

Les ventes globales de boissons alcoolisées sont revenues à des niveaux proches de 2019, car les ventes avaient atteint des niveaux exceptionnellement élevés l’année dernière en raison de l’impact de la pandémie de Covid.

“Noël était à un niveau normal d’avant Covid en termes de ventes de boissons alcoolisées”, a déclaré à Yle Mikko Kovalainen, directeur des ventes de S Group, ajoutant que le niveau élevé de couverture vaccinale chez les adultes ce Noël pourrait être l’une des raisons de la baisse des ventes. .

“Beaucoup de gens ont en partie passé la période de Noël et du Nouvel An à l’étranger, et l’importation de boissons alcoolisées a été possible grâce à l’augmentation des vaccins et du tourisme”, a-t-il déclaré.

Une autre raison, a ajouté Kovalainen, était les vacances de Noël plus courtes que d’habitude, le jour de Noël tombant un samedi cette année.

Baisse de la consommation d’alcool en Finlande
Les points de vente du groupe K ont enregistré des volumes de ventes similaires cette année à ceux de l’année dernière, et les ventes de boissons à faible teneur en alcool sont également restées presque au niveau de 2020 à Noël et au Nouvel An.

« Fin 2021, les restrictions Covid étaient plus ou moins aussi strictes qu’à fin 2020 », a déclaré le directeur des achats et des ventes de K-Group, Aki Erkkilä.

“Dans l’ensemble, la consommation d’alcool est en baisse en Finlande et les ventes d'”alcools” sans alcool augmentent rapidement”, a ajouté Erkkilä.

Dans la chaîne de supermarchés Lidl, les produits alcoolisés étaient vendus en quantités typiques de la saison des fêtes.

“Les restrictions liées au Covid n’ont pas particulièrement augmenté la demande. Nous n’avons constaté aucun changement exceptionnel dans les volumes de vente pendant la période de Covid. Les produits alcoolisés se sont vendus comme d’habitude”, a déclaré à Yle le chef du département Lidl, Arto Lähdesmäki.

La demande de boissons mélangées augmente
La bière est restée le best-seller de Noël et du Nouvel An dans les trois chaînes de supermarchés.

“Les produits alcoolisés les plus vendus incluent la bière blonde toute l’année, mais à Noël, les bières plus foncées, telles que la bière blonde brune et la porter, se retrouvent sur la table”, a déclaré Lähdesmäki.

Pendant ce temps, la demande pour une variété de boissons mélangées et de cocktails augmente.

« Le changement est lent, mais il y a de l’enthousiasme pour essayer de nouvelles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *